[ page d'accueil]
Le CNFM
Le GIP CNFM

Le GIP est la structure officielle - personne morale - agissant pour l'ensemble des membres du réseau CNFM.

"Le Groupement d'Intérêt Public pour la Coordination Nationale de la Formation en Micro et nanoélectronique" GIP CNFM a été créé officiellement par arrêté du Ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie et du Ministère de l'Education Nationale à la date du 20 février 2002.

Un nouvel arrêté du 3 mars 2010 a officiellement modifié son nom qui est désormais "Le Groupement d'Intérêt Public pour la Coordination Nationale de la Formation en Micro électronique et en nanotechnologies ". Article du Journal Officiel

Ce GIP regroupe le réseau d'universités actives en enseignement et en recherche en microélectronique, microsystèmes, et nanotechnologies, et les industries du semiconducteur fédérées par l'ACSIEL (Alliance des Composants et Systèmes pour l'Industrie Electronique) et la FIEEC (Fédération des Industies Electrique, Electronique et de Communication).

Objet du GIP

Le groupement a pour objet de favoriser le développement des actions communes nécessaires à l'activité universitaire, dans les disciplines de la microélectronique et des microsystèmes, en relation avec les partenaires socio-économiques concernés.

Le CNFM assure, dans son domaine de compétence :

la coordination des pôles et services communs permettant de mettre à disposition de leurs utilisateurs des ressources opérationnelles et le soutien technique nécessaire. Le CNFM décide notamment de la répartition dans les différents pôles interuniversitaires du réseau national des moyens qui lui sont affectés,

les relations nationales avec les établissements de formation et de recherche et avec la profession (fédérations, syndicats, entreprises) permettant d'orienter les actions et les ressources dans un double but d'efficacité et d'économie de moyens,

les relations internationales, notamment dans le cadre de programmes européens.

Les missions du CNFM sont les suivantes :

faciliter l'adaptation des étudiants des universités et écoles aux postes et aux fonctions économiques;

perfectionner les connaissances des ingénieurs, cadres et techniciens en fonction dans les entreprises,

former les formateurs,

contribuer à la sensibilisation des jeunes dans des actions organisées au niveau local (avec les Rectorats notamment, Nano@school, etc.), ou bien au niveau national dans le cadre du programme FINMINA en liaison avec la FIEEC et l'APIE,

aider les entreprises à innover grâce à l'utilisation des nouvelles technologies,

assister les laboratoires de recherche dans les réalisations expérimentales de leurs travaux.


Documents à télécharger :

Convention constitutive 2001


Article du Journal Officiel 2002


Avenant 1

Avenant 2

Article du Journal Officiel 2013

haut de page

Les membres du groupement

Les membres universitaires sont les établissements de rattachement universitaire des 12 pôles et services nationaux. Ils représentent au sein du GIP l'ensemble des établissements d'enseignements supérieur fondateurs et utilisateurs des services de moyens mutualisés.

Bordeaux INP

Grenoble INP

Institut national des sciences appliquées de Lyon

Institut national des sciences appliquées de Toulouse

Aix-Marseille Université

Université de Lille 1

Université de Limoges

Université de Montpellier

Université Pierre et Marie Curie

Université Paris-sud Orsay

Université de Rennes 1

Université de Strasbourg

Le Syndicat des Industries de Tubes Electroniques et Semiconducteurs, devenu ACSIEL après sa fusion avec le GIXEL, iintervenue le 27 septembre 2014

haut de page

t